•  
     
    Vendredi 26 novembre 2010

    J'ai reçu ce commentaire :

     

    "Puisons un peu de sagesse dans l’histoire : Alexandre le Grand a su favoriser un compréhension mutuelle entre Grecs et Barbares conquis : avec l’alexandrinisme, il n’y a ni vainqueurs ni vaincus, mais au contraire un processus d’assimilation réciproque entre deux grandes cultures, basé sur un échange d’expériences et de valeurs partagées :

    http://www.villemagne.net/site_fr/alexandre-le-grand-rapprochement-de-l-orient-et-de-l-occident.php"

     

    Alexandre tranchant le nœud gordien par Jean Simon Berthélemy.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_le_Grand

    Rapprochement de l’Orient et de l’Occident

    Roman


    Pour être averti
    de la parution :

    La rencontre entre Orient et Occident se reflète dans la littérature grecque bien avant l’époque d’Alexandre le Grand. Ainsi, au Ve siècle avant Jésus-Christ, le poète tragique Euripide évoque-t-il le mélange entre Grecs et Barbares dans l’Asie du Grand Roi :

    « J’ai quitté les champs riches en or de la Lydie et ceux de la Phrygie pour gagner les plateaux de la Perse brûlés par le soleil, les murailles de Bactriane, le pays des Mèdes aux hivers glacés, l’Arabie heureuse et toute l’Asie, qui s’étend au long des flots salés et écumants, l’Asie où les Grecs mêlés aux Barbares peuplent des villes aux solides remparts. » (1)

    Alexandre voulait s’intégrer lui-même, et les Macédoniens avec lui, à la tradition achéménide (..)

     

    Voir l'article et les autres articles ici :

     

               http://www.villemagne.net/site_fr/alexandre-le-grand-rapprochement-de-l-orient-et-de-l-occident.php

     

     


    votre commentaire
  •  
     
    Vendredi 26 novembre 2010

     

     

    Les convois de la honte

     

                    http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-les-trains-de-la-mort-53291708.html

     

     

    Nouveau télescopage de l'Actualité:  La SNCF complice de crimes envers la communauté juive; l'Etat français complice des suicides en prison. Quelle humanité ? La barbarie est-elle une constante de l'humanité ?


    On croyait la barbarie disparue. On l'espérait ! Mais non, la bête immonde sommeille, ou plutôt se pare d'un vernis démocratique, elle n'en est pas moins vivace, bien vivace. Quand l'homme triomphera-t-il de lui-même, de ses instincts les plus sauvages ? La barbarie est-elle la chose la plus répandue, même dans les milieux les plus "policés", les plus civilisés ?

     

    En juin 2006, la SNCF était condamnée pour sa participation aux transferts de détenus sous l'Occupation. Quelles étaient exactement les responsabilités de l'entreprise française dans la déportation ? C'est la question que Raphaël Delpard se pose dans un livre, "Enquête sur la SNCF et la déportation". Certes, des cheminots ont refusé d'être complice de l'horreur absolue. Mais souvent, trop souvent, la SNCF s'est rendue complice de crimes contre l'humanité, non seulement en facilitant les transferts vers les camps de la mort, mais aussi en rendant les conditions de voyage des futures victimes totalement inhumaines, par exemple en obstruant les orifices d'aération.  Comment des individus "normaux", travaillant pour une entreprise de transport d'Etat, ont-ils pu être complices d'une telle barbarie ? En chaque individu sommeille-t-il un bourreau qui s'ignore, ou au moins, un résigné à l'inaction et même à l'horreur ? Toujours est-il que des hommes "ordinaires" ont sciemment participé à l'"extraordinaire" d'une barbarie peu commune, toujours est-il qu'ils ont été complices d'un crime d'Etat.

     

     

    http://www.lyceepauleluard.fr/lpe_v158/images/stories/voyages/auschwitz/Rails.jpg

    Autre séquence. L'Actualité, aujourd'hui, nous renvoie à la barbarie dans les prisons françaises, parmi les plus inhumaines d'Europe, et régulièrement épinglées par Bruxelles: Par exemple, le taux de suicide des détenus y est anormalement élevé. La patrie des Droits de l'Homme ne cesse d'être montrée du doigt, sous Sarkozy, pour ses manquements. Là, il s'agit du sort d'individus deux fois condamnés, d'abord dans leur parcours marqué par la précarité, la violence subie quotidiennement dès leur naissance, ensuite par l'inhumanité d'un Pouvoir uniquement préoccupé du sort de ses amis honteusement nantis ! Le sort des "perdants" ne préoccupe guère l'UMP,  l'Union pour un Mouvement Anti-Populaire. Au contraire, tout est fait pour les exclure davantage, les marginaliser plus, les condamner à encore plus de misère, de violence, de souffrance. Jusqu'à les laisser attenter à leur vie, jusqu'à laisser une guillotine qui ne dit pas son nom revivre...

     

    guillotine.jpg (107771 bytes)

    http://www.legrandsoir.info/Du-retour-de-la-guillotine-en-France.html

     

    La barbarie, tout au long de l'Histoire, semble la chose du monde la mieux partagée, tant dans les pays dits "sous-développés" que dans nos auto-proclamées démocraties, dans nos "claironnées" démocraties (au point de s'ériger en modèle pour le monde entier). Les siècles passent, les circonstances changent, mais l'inhumanité demeure. Elle peut-être feutrée, sournoisement dangereuse - un chanteur comme Pierre Pierret ne vient-il pas de se livrer à la stigmatisation des Musulmans ? (1) Elle peut-être, aussi, à découvert, sauvagement pernicieuse, comme dans nos Médias se livrant quotidiennement à la plus scandaleuse des diabolisations... Encore ce 25 novembre, David Pujadas, au nom sans doute d'un néo-sionisme décomplexé, se livrait sur FR2 à une incitation indirecte au choc de civilisations, en braquant une fois de plus les projecteurs sur les excès d'une Charia portée par des fondamentalistes qui ne représentent guère la Communauté musulmane. Insidieux ou clairement affiché, le Mal est là, la bête immonde resurgit, porteuse de lourdes menaces de chasse à l'homme, de croisades guerrières contre l'autre, et même de chocs de civilisations barbares !

     

    Des questions se posent inévitablement. La Communauté juive ne cesse de rappeler le souvenir de ses souffrances, mais alors pourquoi après avoir subi l'indicible, se livre-t-elle aujourd'hui à une indécente stigmatisation de ses frères sémites, Arabes ? (2) Pourquoi, trop souvent, prend-elle la tête de la croisade contre les Musulmans, au risque de toutes les stigmatisations, de tous les conflits, de toutes les guerres même les plus périlleuses du fait de l'usage qu'une organisation comme l'OTAN menace de faire du nucléaire pour imposer ses vues aux irréductibles ?

     

    Pourquoi rappelle-t-on toujours la Shoah d'une communauté en préparant, en coulisses, la "Shoah" planétaire qui éliminera, avec des armes de destruction massive, une partie de l'humanité, pour procéder à la dépopulation, au nettoyage "ethnique" ou religieux, à l'élimination de ceux qui ne sont pas d'accord avec la Pensée unique judéo-chrétienne, ou, tout simplement, des plus faibles ? Comment peut-on fustiger la barbarie d'un temps, et préparer celle d'un autre temps, plus pernicieuse encore ?


    apocalypse-bleue-ruines.jpg

    http://r-sistons.over-blog.com/10-categorie-10807617.html

     

    Les leçons de l'Histoire ne servent-elles donc à rien, sinon à être instrumentalisées pour encore plus de violence et à échelle plus vaste, quitte à risquer ensuite de provoquer la fin de l'Histoire humaine ?

     

    Sans aller si loin, pourquoi, après avoir désigné à la vindicte populaire la population juive, fustige-t-on aujourd'hui les Musulmans, au risque de toutes les stigmatisations, de toutes les dérives, de tous les chaos, de toutes les exterminations à nouveau, bref de toutes les barbaries ? Lorsque David Pujadas distille l'islamophobie sur une chaîne publique en mettant dans la tête des télespectateurs, finalement, au risque des amalgames les plus douteux, que la Charia islamique "condamne à périr dans le feu les Non-Musulmans" (en omettant d'ailleurs de dire que dans le Talmud, les "goys - c'est-à-dire les non Juifs - sont des animaux à exterminer"), ne joue-t-il pas sciemment avec le feu, n'utilise-t-il pas scandaleusement l'argent des contribuables pour servir son clocher, des intérêts qui ne doivent pas être ceux du peuple français attaché à la paix et aux Droits de l'Homme ?  Ne pousse-t-il pas, ce qui est immensément grave, au choc de civilisations qui ne profitera qu'à une minorité de psychopathes cupides ?

     

    Mais alors, la barbarie que l'on fustige à juste titre en portant sans cesse à la connaissance du grand public, à temps et même à contre-temps, l'histoire de la Shoah, est-elle destinée à se perpétuer sous des formes nouvelles, hier la guillotine aujourd'hui le suicide par désespoir en prison, hier l'extermination des Tsiganes et des Juifs, aujourd'hui celle des Musulmans ?

     

    Alerte ! Les rappels de l'Histoire n'ont de sens que s'ils servent à prévenir les errements futurs, pas à être exploités, instrumentalisés pour des causes finalement éloignées du but proclamé ! On ne peut dans le même temps demander que cesse l'antisémitisme envers les Juifs, et propager quotidiennement l'antisémitisme envers les Arabes et maintenant, un racisme aussi odieux envers les citoyens Musulmans !

     

    De même que nous devons exiger la reconnaissance et la réparation du préjudice subi par les citoyens juifs pendant la déportation, il est indispensable de fustiger l'islamophobie rampante des Pujadas ou des Perret, lourde de menaces futures, et même de réclamer sa juste pénalisation ! Il y va de la paix sociale, de l'entente entre les peuples, de la communion des civilisations, et surtout, de la paix, oui de la PAIX, ce Bien le plus précieux !

     

    Une citoyenne, Lina, écrit ceci : "Une seule solution : pétition pour exiger que l' islamophobie soit pénalisée, de la même manière que l' antisémistisme! Que les musulmans de France organisent une marche grandiose telle " Contre l' islamophobie, je marche!" (3)

     

    Si nous tolérons le loup (Pujadas, et d'une certaine manière Perret...) dans la bergerie, si nous acceptons la barbarie du racisme anti-Juifs ou anti-Musulmans, nous mettons en péril la civilisation humaine. A l'heure des armes de destruction massive "usraéliennes" (des USA comme d'Israël), les confrontations peuvent se muer en apocalypses irréversibles.

     

    Il est temps de s'en souvenir, et de prévenir le Mal absolu avant qu'il n'élimine l'humanité.

     

    Eva R-sistons

    http://sos-crise.over-blog.com

     

    (1) : http://www.alterinfo.net/L-islamophobie-prend-une-ampleur-invraisemblable-en-France-Pierre-Perret-surfe-aussi-sur-la-vague-islamophobe_a51970.html?com#com_1691864

    (2) Les Sémites sont un ensemble de peuples utilisant ou ayant utilisé les langues sémitiques (..) arabes, hébraïques... (http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9mites)

    (3) http://www.alterinfo.net/L-islamophobie-prend-une-ampleur-invraisemblable-en-France-Pierre-Perret-surfe-aussi-sur-la-vague-islamophobe_a51970.html?com#com_1691864

     

                        NOM-chippedamericadees.jpg

     

     

                                                  NOM-prison-j.jpg

     

     

    apocalypse-F--j.jpg


    votre commentaire
  •  
     
    Dimanche 21 novembre 2010

    dimanche 21 novembre 2010

    Eduquer au dialogue des civilisations

    img5220_p1

    L'homme, ce sont les autres
    (Proverbe africain)

     

    Cité par Joseph Ki-Zerbo et Lucien Morin. Congrès mondial des sciences de l'éducation en juillet 1981 sur le thème "L'école et ses valeurs". Dans le cadre de ce Congrès fut organisé un Forum international sur le thème "Pour un dialogue des civilisations". A ce forum ont participé: Roger Garaudy, directeur de l'Institut pour le dialogue des civilisations à Paris; Mohammed Bedjaoui, ambassadeur permanent de l'Algérie aux Nations-Unies; Helder camara, Archevêque de Récife; Joseph Di-Zerbo, historien de Haute-Volta, conseiller auprès de l'UNESCO; Aurelio Peccei, président-fondateur du Club de Rome; Han Suyin, écrivain de Chine. Leurs interventions au forum sont reproduites dans un livre, "Eduquer au dialogue des civilisations", paru en 1983 aux Editions du Sphinx au Québec (ISBN 2-920123-04-1).

     

    Le livre comporte une introduction au débat de Lucien Morin, professeur à l'Universite du Québec à Trois Rivières

     

     

    51GKrQVupTL


    votre commentaire
  •  
     
    Lundi 15 novembre 2010

    Yves Calvi quitte France Inter pour RTL

    http://www.tvmag.com/programme-tv/article/mercato/53659/yves-calvi-quitte-france-inter-pour-rtl.html

     

    Scandaleux ! Je viens d'écouter un ancien enregistrement que j'ai fait, C dans l'Air du 20 avril 2005, "Dans la peau de Benoît XVI".

     

    Yves Calvi-Krettly OSE demander ceci: "Est-ce que ça va être un Pape de combat (il hésite)... par exemple... face aux Musulmans... je ne dirais pas face aux Musulmans... face à l'Islam ?"  Et plus loin: "La rivalité notamment face à l'Islam de plus en plus "conquérant" est perçu comme tel par beaucoup de Catholiques même s'ils ne veulent pas le reconnaître...". Calvi, bien connu pour ses positions en faveur du Pouvoir libéral, atlantico-sioniste, est pris en flagrant délit de partialité, de racisme anti-Musulman, c'est avec ce genre de déclarations pointant du doigt le Musulman, l'Islam, comme l'ennemi, qu'on PORTE ATTEINTE à la paix sociale, et qu'on entretient le désir de partir en guerre contre les Arabes, contre les Musulmans, contre l'Iran... 

     

    Je pose gravement, solennellement, la question suivante (et je suis moi-même journaliste, attachée à l'indépendance de la presse, à la neutralité, au pluralisme, à l'impartialité): Peut-on se servir des Médias, de la Télévision, d'une Chaîne publique, financée par les Français eux-mêmes, pour attaquer un groupe d'individus, quel qu'il soit (hier le Juif, aujourd'hui le Musulman), pour inciter au choc de civilisations, à la guerre de religion, à la guerre ? Ce qui est dit, ici, est très grave, et devrait intéresser tous les défenseurs de la différence, du pluralisme, du bien-vivre ensemble, de la fraternité, du respect, et plus généralement, du... bien vivre !

     

    Que font les défenseurs des Droits de l'Homme ? Que font les militants anti-racistes ? Que font les BHL ? Leur indignation est elle à sens UNIQUE ? La question doit impérativement être posée. Aujourd'hui, le racisme anti-Musulmans remplace le racisme d'hier, anti-Juifs. Tous deux sont aussi abominables. Alerte ! Si nous ne réagissons pas, demain nous serons emportés vers la guerre civile, et vers un choc de civilisations aux conséquences incalculables, car planétaires et nucléaires !

     

    Eva R-sistons


    votre commentaire
  •  
     
    Dimanche 7 novembre 2010

    La cathédrale Notre-Dame du Perpétuel Secours, au lendemain de son attaque (Bagdad, 1er novembre 2010).La cathédrale Notre-Dame du Perpétuel Secours, au lendemain de son attaque (Bagdad, 1er novembre 2010).

    Attentat à Bagdad : L’USraël coupable


    Ce dimanche 31 octobre 2010 à Bagdad, à la veille de la Toussaint, un attentat criminel a été perpétré contre la cathédrale syriaque Notre-Dame du Perpétuel Secours, faisant 58 morts et 78 blessés. Le Parti Anti Sioniste condamne fermement cet attentat. Ce type d’agression contre une communauté religieuse était inconnu au Moyen-Orient avant l’occupation américaine, qui ne cherche qu’à réveiller et développer les haines confessionnelles. Nous tenons à dire à nos concitoyens, et en particulier aux chrétiens, que cette agression porte selon nous la signature du sionisme. Le projet sioniste a en effet toujours souhaité un Moyen-Orient balkanisé, divisé en petites entités confessionnelles ou ethniques faciles à contrôler (et à dominer, note d'eva) C’est là un vieux principe colonialiste : diviser pour mieux régner.

    Ainsi en Irak, les États-Unis ont apporté dans leurs bagages des sectes évangélistes, ayant toutes la particularité – ce qui n’étonnera personne – de soutenir la politique nord-américaine et… Israël. Ces « chrétiens » évangélistes se situent bien-sûr en dehors des véritables Églises traditionnelles : catholiques, orthodoxes, nestoriennes, syriaques, etc. (toutes présentes au Moyen-Orient depuis les origines même du christianisme). Les chrétiens arabes ont toujours entretenu de bonnes relations avec leurs compatriotes musulmans, jusqu’à ce que l’USraël infecte la région avec ces sectes évangélistes et pro-sionistes. Elles sont le bras soi-disant religieux de la CIA, et le bras soi-disant chrétien de Tel Aviv. Leur but est en réalité simple : diffuser une propagande anti-musulmane, de façon à opposer le monde chrétien (le vrai !) et le monde islamique. Ces sectes assimilent ainsi systématiquement islam et terrorisme, comme on le fait à Tel Aviv et dans les milieux sionistes.

    Dotés de moyens financiers importants, les « chrétiens » évangélistes cherchent à déstructurer les communautés traditionnelles du Moyen-Orient, musulmanes ou chrétiennes, au moyen de prétendues aides « humanitaires ». Au fond, leur objectif est clair : attiser les conflits communautaires et confessionnels, dans le cadre de ce qu’ils appellent « le choc des civilisations ». Il s’agit en réalité du remodelage du Moyen-Orient, commencé par George Bush et poursuivi par Barack Obama, sous la tutelle bien-entendu du sionisme et d’Israël.

    Nous condamnons donc avec la plus grande fermeté ce lâche attentat, et nous désignons aux Français les véritables responsables : les Américains et le sionisme. Nous savons à qui profite la théorie du « choc des civilisations » opposant islam et christianisme. Les attentats et autres agressions contre les chrétiens du Moyen-Orient font partie intégrante de ce plan. Tout cela se produit à un moment où l’Église catholique et le pape Benoît XVI prennent leur distance vis-à-vis du sionisme et d’Israël. La récente condamnation des évêques catholiques du Moyen-Orient, concernant l’utilisation abusive de la religion par les sionistes afin de justifier leur colonisation et leur occupation de la Palestine (de toute la Palestine !), montre bien l’hostilité croissante entre le Vatican et Tel Aviv. Et après cet attentat de Bagdad, il convient bien de se demander à qui profite le crime…

    Le Parti Anti Sioniste constate que la méthode utilisée au Moyen-Orient, à savoir l'opposition entre chrétiens et musulmans, est également pratiquée en Europe, et en particulier ici en France. On a l’impression que dans notre pays, certaines officines préparent depuis longtemps le climat à de tels affrontements. C’est pourquoi, le Parti Anti Sioniste tient à désigner les véritables responsables de ces tensions, à savoir le sionisme et ses lobbies, et appelle tous les Français – chrétiens, musulmans, juifs, agnostiques – à ne pas tomber dans le piège qui leur est tendu.

     

    Yahia Gouasmi
    Président du Parti Anti Sioniste

     

     

    http://www.partiantisioniste.com/communications/attentat-a-bagdad-l-usrael-coupable-0528.html


    votre commentaire