•  
     
    Mardi 11 janvier 2011

    Alerte ! Médias au service

    du choc de civilisations,

    par eva R-sistons

     

    Alerte ! Les tenants, au sommet de la pyramide, qui rêvent d'imposer

    un Nouvel Ordre Mondial totalitaire, militaire et financier,

    divisent pour régner, dressent les citoyens les uns contre les autres,

    masquent les vrais enjeux, les vrais périls.

    Après la chasse aux Juifs et aux communistes,

    voici le nouveau bouc-émissaire désigné à la vindicte populaire :

    Le Musulman, l'Arabe, l'Islam.

    Ne tombons pas dans ce piège infâme,

    artificiellement provoqué à des fins hégémoniques et prédatrices,

    et quotidiennement relayé par les Médias aux ordres.

    Citoyens, ne soyons pas dupes de la scandaleuse manipulation !

    Nos ennemis sont tout en Haut,

    et pas à côté de nous...

    Eva R-sistons aux impostures

    conduisant aux chocs de civilisations meurtriers

    et aux guerres nucléaires apocalyptiques !

     

     

     
     
     
     
     

    http://curieuxlycee.blogspot.com/2008/12/mise-au-point-sur-le-choc-des.html

     

    Les Médias au service du choc de civilisations,

    par eva R-sistons

     

     

     

    5 janvier 2011:

    C dans l'Air, "Religions: Guerres à venir".

     

     

    Si les guerres à venir deviennent un jour chocs de civilisations, c'est à cause de l'Occident qui sème partout divisions et haine, notamment à travers les Médias. Et non pas comme Calvi-Krettly voudrait le faire croire, à cause des méchants Islamistes (amalgame facile mais honteux, ensuite, avec les Musulmans) qui se lanceraient dans des croisades d'ailleurs perdues d'avance ! 

     

    En réalité, les guerres qui sont programmées, seront "préventives, permanentes, totales, et même nucléaires" et pour satisfaire les appétits pantagruéliques des banksters et des affairistes véreux, des multinationales de mort de l'Occident. Voilà la vérité qu'on dissimule derrière un pseudo conflit de civilisations, en réalité artificiellement provoqué par l'Occident prédateur, hégémonique, assassin, pour masquer ses vraies intentions et pour dresser les citoyens contre les Musulmans, et les Arabes, dont le péché est de ne pas vouloir s'aligner sur le "money-théisme" chrétien ou juif, sur les valeurs matérialistes et égoïstes de l'Occident. Et en prime, ces boucs-émissaires modernes ont dans leurs sous-sols des richesses convoitées par les cupides Occidentaux, seulement désireux, bien peu chrétiennement, de s'emparer des ressources ne leur appartenant pas.

     

    Quant à l'émission, que j'écoute d'une oreille, elle est, disons-le, programmée par le très sioniste Calvi-Krettly pour une fois de plus, dresser les citoyens contre les Musulmans et les Arabes haïs, aujourd'hui, par nombre de Juifs, c'est une réalité lourde de menaces, bien plus que celle des très peu nombreux Islamistes (et Al Quaïda, c'est juste deux mille militants, source ancien Chef de la lutte anti-terroriste en France, militants ne menaçant nullement un Occident sur-armé et sur-financé).

     

    Et le sieur Calvi se défoule ! En écrivant, voici ce que j'entends:  "Vous n'imaginez PAS qu'on puisse DISCUTER avec les Frères Musulmans !" - "Les Musulmans intégristes s'en prennent aux Chrétiens d'Orient car ils incarnent l'Occident" - "Les Eglises d'Occident sont-elles devenues des cibles pour les "terroristes" ? "L'Eglise copte est menacée en France, à Châtenay Malabry" - "Selon un sondage, l'Islam représente plutôt une menace, et l'intégration se passe plutôt mal" (évidemment, avec le conditionnement permanent des médias crapuleux, note d'eva) - "L'islam devient-il de plus en plus régressif et expansionniste ?" (et scandaleusement, Calvi-Krettly appuie bien sur les deux accusations, note d'eva) - "Cela ne favorisera-t-il pas l'émigration des Chrétiens vers l'Europe ?" (tous les poncifs y passent, note d'eva) - "Ne risque-t-on pas une dégradation - soigneusement favorisée et entretenue par les Médias, note d'eva - des relations entre Chrétiens et Musulmans au niveau mondial ?" (il en salive d'avance, le faux journaliste et vrai propagandiste Calvi-Krettly. C'est son but, de travailler aux chocs, les tensions sont alimentées par des apprentis-sorciers comme lui) - "L'inquiétude grandit parmi tous les chrétiens, pas seulement parmi ceux d'Orient" - "Les sondages montrent que les Musulmans sont craints" (le journaleux Calvi-Krettly adore jeter de l'huile sur le feu, note d'eva) - etc, etc.

     

    Tout, absolument tout, est fait non pour informer honnêtement, mais pour conditionner l'opinion contre ces nouveaux boucs-émissaires, remplaçant désormais les Juifs d'antan. Et la déontologie ? Qu'en dissent ceux qui travaillent pour les Observatoires des médias ? Que font les Associations anti-racistes dénonçant les incitations à la haine ? Silencieuses car il s'agit de racisme anti-Musulmans et non anti-Juifs ? Deux poids deux mesures, alors ?

     


     

     
     
           
     
     
     

    Les Mécaniques du chaos : bushisme, prolifération et terrorisme

     

    .

    Surprise ! Pour une fois, un invité indépendant, au franc-parler décapant ! Gageons qu'il ne sera pas réinvité ! Retenez son nom : Pierre Conesa. Lui remet les pendules à l'heure, quel plaisir, un vent frais d'honnêteté intellectuelle, pour une fois ! Et par exemple, "Montée de l'Islamisme radical ? Oui, mais pas plus de radicalisme que dans les deux autres religions monothéistes" ! - "L'erreur de l'Occident est de soutenir les dictatures" ! - "Les néo-évangéliques américains justifient la guerre en Irak !" (Et moi qui les connais bien, je peux affirmer que leur radicalisme est dangereux, il constitue une authentique menace pour la paix et pour la justice - sociale entre autres, car ils soutiennent la Théologie de la "prospérité", de l'Argent-Roi - Bush en est le plus affreux exemple !) ! - "Dans  TOUTES les religions, on a tendance à vouloir exterminer l'autre" - "Et les Juifs, quelle limite avec le Grand Israël" ? Tiens donc, voilà enfin une fois abordé, bien sûr furtivement, la responsabilité de ces derniers dans les guerres, les troubles, les conflits ! Car jamais, jamais on ne verra à la télévision le sionisme mis en cause, en accusation, dans son affreuse réalité militaro-financière à l'origine de tant de drames sur la planète,  c'est un sujet tabou, le "terrain est glissant" comme dit Pierre Conesa, bref les problèmes peuvent venir de partout, mais jamais de lui, c'est la vache sacrée de l'Occident cupide, inique et prédateur ! Et lorsqu'un intervenant dit "Les Juifs apportent également leur soutien aux Coptes", Calvi-Krettly jubile, et commente : "Très bien !". Une spontanéité qui en dit long sur son rôle à la télévision...


    http://curieuxlycee.blogspot.com/2008/12/mise-au-point-sur-le-choc-des.html

     

    .

    En réalité, depuis le 11 septembre, j'ai toujours renvoyé dos à dos tous les intégrismes, et je m'élève avec force contre le fait que sauf exception inattendue  (et remarquable, comme avec un Pierre Conesa, intègre lui), on ne stigmatise que l'Islamiste, pour mieux l'instrumentaliser au profit... des profiteurs des Grandes Banques et des conglomérats de l'Occident criminel ! Les néo-évangéliques  et les néo-sionistes sont bien plus dangereux, car ils disposent des moyens financiers et militaires pouvant mettre à genoux la planète - et la ruiner, finalement, car leurs préoccupations sont aux antipodes des besoins humains, du Bien commun, de l'intérêt général ! Et ils songent les uns comme les autres à conquérir les plus hautes sphères du pouvoir, ainsi que le rappelle Pierre  Conesa. Pourtant, jamais les Médias aux ordres du Grand Capital et de l'Etranger (comme en Côte d'Ivoire, actuellement, où le candidat du FMI et de l'Occident est soutenu) n'évoquent le rôle de ces fanatiques trublions de l'ordre mondial (et je n'aborde même pas la question de leurs groupes extrémistes comme le Bétar, outrageusement sioniste et d'une violence rare), préférant braquer les projecteurs, au mépris de l'honnêteté la plus élémentaire, sur les seuls Islamistes qui, en fait, représentent peu l'ensemble de la Communauté musulmane. Et au risque de mettre le feu aux poudres nucléaires de la planète !

     

    Hormis un "franc-tireur" comme l'intègre Pierre Conesa, les débats de C dans l'Air ne sont que de stériles discussions de salon entre des ultra-libéraux néo-conservateurs comme Barbier, de l'Express, et des économistes plaidant pour le Nouvel Ordre Mondial qui broie les peuples. Et lorsqu'un Musulman ou un Arabe est convié à représenter sa communauté, c'est un Abdennour Bidar, plus royaliste que le roi, ou plus exactement plus Occidental que les Occidentaux eux-mêmes, qui tire à boulets rouges sur "son" camp, traître de service, comme le sont des DSK, des Valls, des Kouchner, des Besson ou des Rocard au P.S., et qui piétine allègrement les idéaux musulmans parce qu'il ne les comprend pas, ou parce qu'il est trop bien installé dans le Système qui se sert de lui comme alibi... Là encore, Calvi-Krettly jubile en écoutant ce pseudo Musulman (invité pour  accréditer l'indépendance de la télévision) attaquer ses pairs : "Ce qui est inquiétant avec l'Islam..." - "L'Islam n'arrête pas de donner des signes de crispation"  (en réponse aux attaques continuelles de l'Occident, note d'eva) - "Tous les clignotants sont au rouge" - "De plus en plus l'Islam ne négocie pas" - "Il s'affirme de façon frontale"... Son rêve ? Que l'Islam se confonde avec les valeurs occidentales, avec  la "modernité", autrement dit... qu'il disparaisse, non ? Voilà le genre de potiche que Calvi-Krettly invite à son micro pour défendre les Musulmans, en... les attaquant ! En les discréditant, en les déconsidérant... (Comme l'animateur de C dans l'Air invite un Olivennes pour défendre Sarkozy et trahir  le Parti censé l'envoyer).

     

    Quelle honte pour la télévision, quelle honte pour la France, un journaleux comme ce Calvi-Krettly ! A quand la laisse d'or de la désinformation, comme son compère l'inénarrable Pujadas, grand valet du Nouvel Ordre Mondial impérial devant Yahvé, et sans doute tous deux grands adorateurs du Veau d'Or au risque de s'attirer les foudres de Moïse, pour l'éternité ! 

     

    En conclusion, je dirais que le pseudo terrorisme (en réalité très minoritaire, mais épinglé par les médias assoiffés de conflits et de chocs) est volontairement et artificiellement provoqué et alimenté par l'Occident machiavélique, quand il ne le crée pas lui-même avec des attentats sous faux-drapeau, portant une lourde responsabilité relevant selon moi de Tribunaux internationaux. Et j'ajouterais que la VRAIE menace ne vient pas des Islamistes, mais de l'Occident judéo-chrétien prédateur et assassin. Et cela, les Médias anglo-saxons (NouvelObs, le Figaro, Libération...) et néo-sionistes, ne le diront jamais. Tant pis pour la vérité, pour l'information, pour la liberté, pour la démocratie, pour les peuples !

     

    Quant à Calvi-Krettly, à la solde de l'Oligarchie Anglo-saxonne et israélienne, sa place n'est pas à la télévision, mais au Pôle Emploi... Les maîtres recherchent des valets comme lui, et des soubrettes comme Marie Drucker. Pour les servir inconditionnellement !

     

    Il est temps que le journalisme retrouve sa dignité, ses lettres de noblesse ! En se débarrassant de ses scories, d'abord...

     

    eva R-sistons

     

    (1) Le livre de Pierre Conesa :

    Qui peut douter aujourd'hui que la guerre américaine en Irak a plutôt aggravé, que réduit, les menaces de terrorisme et de prolifération ? L'unilatéralisme de l'équipe Bush est devenu l'un des facteurs de l'instabilité internationale - au même titre que le terrorisme et la prolifération. Chacun des camps est lié aux autres par les mêmes ressorts idéologiques et culturels : vision du monde à fondement religieux, légitimation de la violence et du " mensonge autorisé", conception monopoliste de la vérité, appétance identique pour les armes nucléaires, refus de la règle internationale...
    La disparition de l'URSS a bouleversé toutes les données stratégiques. Ben Laden et les idéologues du terrorisme islamique se sont pensés vainqueurs de Moscou en Afghanistan, tout comme Washington. Les pays proliférants, qui ont vu disparaître un des partenaires du monde bipolaire, ont eux aussi réexaminé les conditions de leur sécurité. En faisant une analyse globale de ces mécaniques du chaos, Pierre Conesa tente de démonter le cercle vicieux qui s'est instauré dans la dernière décennie.

    Biographie de l'auteur

    Pierre Conesa a longtemps exercé des fonctions au ministère de la Défense. Historien de formation et énarque, il a notamment publié Guide du paradis (l'Aube, 2004 et l'Aube poche, 2006).

     

     

     

    http://r-sistons.over-blog.com/article-33390532.html

     

     

    Lire aussi :

     

    Réflexions sur la construction médiatique de l'islamophobie

     

    .


    votre commentaire
  •  
     
    Mardi 11 janvier 2011
    • : Le blog de ritapitton.over-blog.com
    • (cliquer sur la photo)
    • Le blog de ritapitton.over-blog.com
    • : Esprit matière transcendance immanence ordre na Culture
    • : Philosophie spirituelle engagée à spiritualiser l'humanité .Exorciste qui contrôle les Forces des Ténèbres par la Transcendance

     

    Bonjour à tous  . 

     

    Dans le monde moderne il est question de choc des civilisations plutôt  que de communion  .Et le choc engendre la guerre pas la paix .
    Les cultures religieuses  diffèrent mais elles appellent toutes à la paix , au bien ,à la tolérance , à l'amour .La paix mondiale passe par la paix des religions établies. Chaque religion est une étoile qui enseigne le Bien.

    Comparez les enseignements des diverses religions sur la fraternité par exemple :
    (1)  Christianisme :  Que l'amour fraternel vous lie d'une mutuelle affection !
    (2) Judaîsme : Dieu a crée tous les hommes comme frères et comme tels ils devraient toujours vivre ensemble .
    (3) Islam :  L'humanité est une famille , un peuple  ; tous les humains sont des frères . Dieu aime ceux qui vivent ainsi .
    (4)Bouddhisme : Un ami c'est un grand trésor : chéris le comme un frère .
    (5)Hindouisme yogique : Une bonne personne ne fait pas de distinction entre un étranger et un frère .
    (6)Confucianisme  /Taoîsme : Amitié et fraternité sont des vertus cardinales .
    (7)Baha'îsme : Tous les hommes appartiennent à la race de Dieu .

    Les religions sont donc importantes pour les masses qui n'ont pas un haut degré de compréhension de Dieu
    Ne détruisez pas les religions : elles sont les garde -fous de l'humanité . N"attaquez pas les prophètes des grandes religions .
    Les chefs religieux doivent impérativement cohabiter pour promouvoir la paix mondiale et établir les rapports fraternels  entre les hommes de toutes les races et de toutes les confessions .Ils devraient aspirer les diverses religions dans la Religion Universelle au lieu d'essayer d'imposer leur vérité  respective fragmentaire et imparfaite .

    L'être humain évolue spirituellement lorsqu'il dépasse le palier religieux  compartimenté et devient universel .Il se prépare ainsi à accéder après la mort aux Hautes Sphères Pures où régne l'harmonie  jamais  la discorde .

    Attention !  cette religion universelle  n'implique pas le rejet de sa propre culture religieuse mais un  dépassement salutaire .  Ainsi le juif étudiera la Kabbale tout en restant dans le cadre de sa propre  culture ; le musulman par le soufisme approfondira sa connaissance de Dieu : Idem pour les autres cultures . COMMUNION .

    Les religions orientales possèdent la connaissance de l'architecture de l'Univers  mais elles se débarrasseront de leur côté animiste pour se tourner vers ce qui est en HAUT uniquement . Exit la facette animiste orientale exercée  dans  le culte des  Forces de la Nature .

    Des chaînes retiennent l'homme à une conscience matérielle .Il est attaché à ses proches, à sa patrie , à l'or , aux biens matériels , à ses désirs ,aux plaisirs , à ses coutumes religieuses sans pour autant avoir une vraie connaissance de Dieu .Et les gens ne changent pas de religion :  lorsqu'ils appartiennent à une religion ils ne s'intéressent pas aux autres religions .

    Une approche scientifique et philosophique les  concerne tous  et les ferait dépasser leurs  théologies respectives  .Le chercheur qui dépasse intelligemment  sa foi personnelle imparfaite passe automatiquement de la divergence qui divise à la convergence qui rassemble .Dépassez les religions et vous constatez qu'à un niveau spirituel  plus élevé  on n'est plus dans le domaine de la foi mais dans celui de la Connaissance , de la Science Divine .Pas de place pour le doute .

    Sinon bonjour au CHOC des civilisations !!!

    Je vous recommande le blog d'EVA : http://  eva-communion-civilisations.over-blog.com     Eva est une  intelligente femme de paix en guerre contre la guerre , contre tout choc de civilisations . Elle aspire à la paix dans l'UNITÉ humaine car elle sait voir l'unité dans la diversité .Que le Très HAUT la garde  ! Amen .
    - Heureux ceux qui procurent la paix
    http://eva-communion-civilisations.over-blog.com/article-21724528.html
    - La communion des civilisations, comme à Grenade

    Merci de votre attention . R.I .T .A     RÉSEAU :   TERRE / CIEL

     

     

    http://ritapitton.over-blog.com/pages/communion-des-civilisations-4184878.html


    votre commentaire
  •  
     
    Mardi 11 janvier 2011

     

     

    LA REINE RANIA DE JORDANIE : Il faut construire des ponts de fraternité entre les cultures

    De Nature et Culture en Hautes-Terres.

    « Les Echos » et « Enjeux-Les Echos » sont partenaires de la Cité de la Réussite qui s'ouvre aujourd'hui et se déroulera jusqu'au 6 avril 2008 au Sénat et à la Sorbonne et coïncide avec le centenaire des « Echos ». Artistes, scientifiques, philosophes, etc. participent à l'évènement ayant pour thème l'engagement. Aujourd'hui, rencontre avec la reine Rania de Jordanie.


    Promouvoir le dialogue entre les cultures constitue l'une de vos priorités. Avant votre intervention, dimanche, à la Cité de la Réussite, pouvez-vous nous expliquer le but essentiel de votre engagement : lutter contre l'intolérance, la violence et, au bout du compte, en faveur de la paix ?


    Je pense que tout est très lié... Je suis profondément engagée dans la construction de liens permettant une meilleure entente entre les peuples de toutes les cultures, de toutes les religions, de toutes les origines. Il faut montrer à chacun ce que nous avons en commun, souligner que nous partageons les mêmes inquiétudes et les mêmes valeurs. Quelles que soient notre race, notre religion, notre couleur de peau, nos croyances. Car nous devons affronter ensemble un défi global, la montée de l'intolérance et de la violence à laquelle nous assistons partout dans le monde. Moins visible, mais potentiellement plus dangereux, la peur et la suspicion latentes aboutissent au rejet de certains. Or ceux qui ont été rejetés risquent de se fermer aux autres plutôt que de s'intégrer. C'est vraiment un crève-coeur. Car, au bout du compte, nous appartenons tous, d'une certaine façon, à l'Orient et à l'Occident. L'Orient et l'Occident sont voisins. Mais pour être de bons voisins, il ne suffit pas de vivre l'un près de l'autre, il faut apprendre à vivre ensemble, ce qui exige de réels efforts. Il ne suffit pas d'affirmer qu'on est prêt à accepter le multiculturalisme. Il nous faut inviter notre voisin dans nos maisons, dans nos têtes, dans nos coeurs. Cela tient de l'alchimie culturelle : si vous avez confiance en quelqu'un, vous le laissez rentrer chez vous et vous apprenez de lui, mais si vous n'avez pas confiance, vous ne le laisserez pas entrer et vous n'apprendrez jamais rien de lui. La confiance mutuelle et la connaissance vont de pair.


    Quelle est la priorité : renforcer le dialogue entre les intellectuels, entre les religions ou entre les leaders politiques ?


    Si nous voulons bâtir un monde meilleur, nous avons besoin d'un dialogue approfondi à tous les niveaux de la société : depuis les milieux d'affaires jusqu'aux gouvernements, en passant par la société civile. Il nous faut commencer par construire des ponts de fraternité, poser des vraies questions, savoir écouter les réponses pour étayer la confiance et développer des relations plus étroites. Il est aussi important d'insuffler à nos enfants l'importance de la confiance mutuelle et du respect. Chez eux dans leur famille, comme à l'école, avec leurs professeurs et leurs amis.


    Comment promouvoir ces ponts de fraternité ?


    Je pense que l'éducation est vitale pour combattre l'incompréhension entre les cultures. Si nous élevons nos enfants en semant dans leur esprit les graines de la confiance, de la tolérance et de la compassion, nous renforcerons, au bout du compte, la famille mondialisée. Et comme notre famille globalisée compte de plus en plus de jeunes, la jeunesse est une part importante de la solution. Il nous faut l'engager dans le dialogue interculturel, lui apprendre ce que sont toutes les religions. Il faut lui apprendre à identifier les signaux dangereux, ceux qui indiquent que la religion est utilisée pour justifier la haine, l'idolâtrie ou la violence. Et puis, il faut créer des opportunités, qu'il s'agisse d'emplois ou d'échanges éducatifs. La jeunesse doit être notre motivation prioritaire car ce sont les jeunes qui sont les catalyseurs du vrai changement.


    La mondialisation est-elle un obstacle au dialogue interculturel dans la mesure où elle implique de très nombreuses traditions, cultures et religions, ou est-ce une chance puisqu'elle offre une audience aux dimensions de la planète ?


    La mondialisation a permis de faire apparaître pléthore d'outils de communication que nous pouvons manier désormais du bout des doigts. Il suffit de cliquer sur un bouton pour voir ce qui se passe à l'autre bout de la planète. Nous pouvons nous transformer en auteurs de livres ou en producteurs de films que des millions de personnes vont lire, regarder, auxquels ils peuvent réagir. C'est pourquoi j'ai récemment créé une chaîne sur YouTube. C'est une fantastique plate-forme de dialogue et d'échanges. Je demande aux « YouTubers » de se joindre à moi pour briser les stéréotypes sur le monde arabe qui, depuis trop longtemps, ont abouti à calomnier ma région et son peuple. J'espère leur montrer la vérité sur cette partie du monde que je chéris et que j'appelle ma « maison ». Au fur et à mesure que nous échangeons des connaissances, nous forgeons des amitiés, des mains virtuelles se tendent et se serrent, de nouvelles voies s'ouvrent pour mieux se comprendre et s'accepter.


    Mais c'est vrai, il existe une autre face, sombre celle-là, des communications globalisées. Trop souvent, les gens accèdent à une information hors de son contexte, ils ont des contacts, sans vraiment communiquer. Ces outils, qui devraient éclairer les esprits, peuvent devenir des engins de désespoir et de haine. Alors que nous devons utiliser, de façon responsable, le cadeau des nouvelles technologies de l'information qui sont à notre disposition.


    Les disparités entre les hommes et les femmes, qui existent dans votre région mais aussi dans de nombreux autres pays, contribuent-elles à l'intolérance, à la violence ?


    L'inégalité entre les hommes et les femmes est une injustice qui tient à de nombreux facteurs et se dissimule derrière des normes sociales et culturelles dans le monde entier. Elle se manifeste de diverses façons et à différents niveaux, mais les femmes de tous les pays sont confrontées à des handicaps : une faible participation politique, un moindre accès à l'éducation et aux systèmes de santé, l'exclusion du marché du travail, etc. Je crois pourtant que ce serait une tragédie de continuer à assister à l'exclusion de tant de leaders potentiels, de talents de haut niveau, du fait simplement qu'il s'agit de femmes. Réduire le fossé de leadership existant entre les hommes et les femmes est l'un des plus grands défis de ce siècle. Il ne s'agit pas seulement d'une tragédie pour les filles ou les femmes, prises individuellement. C'est une perte terrible pour l'ensemble du monde. Quand la moitié des talents d'une société est négligée et gaspillée, le développement en souffre, le progrès stagne. Tout le monde en paie le prix. Heureusement, les dirigeants commencent à prendre au sérieux la question des disparités entre hommes et femmes. On le voit par exemple au travers des objectifs du Développement du millénaire lancés par les Nations unies et qui se concentrent explicitement sur le problème des femmes, comme l'éducation des filles, l'égalité hommes-femmes, la santé des mères. Mais je crains que nous ayons encore un long chemin à parcourir, aux niveaux national et local, pour résoudre ces problèmes, relever les défis du développement, faire progresser l'égalité devant l'emploi, la maternité, la santé des enfants. Et cela dans de nombreux pays à travers le monde.


    En quoi le dialogue interculturel peut-il aider à combattre ces disparités en Jordanie et dans le monde arabe ?


    Relever ce défi passe en partie par le dialogue entre les cultures, mais aussi par un dialogue entre les pays, entre les femmes, entre les hommes et les femmes. Il n'existe pas de potion magique contre l'inégalité entre les hommes et les femmes. Il faut plutôt s'attaquer à ses racines et pour cela éduquer « et » les hommes « et » les femmes ; il nous faut aussi éduquer les enfants, filles ou garçons, dès l'école primaire et mettre en lumière des modèles capables de donner espoir et d'inspirer les femmes.


    Beaucoup des défis à affronter sont communs aux femmes arabes et aux femmes du monde entier. Mais, bien sûr, nous avons nos propres spécificités, une propension à croire que les femmes doivent être des épouses et des mères, au lieu de chercher à faire carrière. Toutefois, les choses évoluent. Le monde arabe a fait et continue de faire de vrais progrès pour réduire les inégalités dans le domaine de l'éducation et de la santé. Selon la Banque mondiale, le Moyen-Orient est même l'une des régions qui consacre le plus de moyens financiers à l'éducation. Et dans nombre de nos pays, la majorité des étudiants à l'université sont des femmes. Le problème surgit quand ces ambitieuses jeunes femmes, une fois diplômées, ont l'intention d'entrer dans la vie active. Sans être négligeable, la part des femmes qui travaillent est encore peu élevée dans notre région. Nous avons des femmes qui sont ingénieurs, juges, PDG, médecins, professeurs, ministres... Ce sont elles qui fermement, fièrement et tranquillement mettent à mal les stéréotypes. Elles ouvrent ainsi la voie à la prochaine génération. Il faudrait que les médias relayent cette réalité et ne se concentrent pas uniquement sur les aspects négatifs de ces inégalités.


    L'opinion publique arabe comprend d'ailleurs de mieux en mieux que notre région ne pourra pas progresser si la moitié de sa population est laissée en arrière. Selon un sondage Gallup, la majorité des hommes dans les sociétés musulmanes reconnaissent qu'on devrait laisser les femmes voter sans les influencer, faire le travail pour lequel elles sont qualifiées et bénéficier des mêmes droits légaux que les hommes. Ce sondage concerne aussi l'Arabie saoudite, le seul pays de la région couvert par l'étude et où les femmes n'ont pas le droit de vote.


    Mais, c'est vrai, les lois ne suffisent pas pour provoquer le réel changement dont nous avons besoin afin de relever des défis tenant aux mentalités, à la culture. Et il nous reste un long chemin à parcourir avant de convaincre les législateurs, les gestionnaires et la société dans son ensemble de l'importance de l'égalité hommes-femmes.


    Quel rôle spécifique est le vôtre comme reine de Jordanie : expliquer au Proche-Orient les progrès réalisés dans votre pays, expliquer au monde que même dans une région aussi tourmentée que le Moyen-Orient, chacun peut aider les ennemis d'hier et d'aujourd'hui à mieux se comprendre ?


    Le travail d'une reine, comme tous les autres métiers, évolue avec le temps. Il y a dix ans par exemple, la nécessité d'un dialogue entre les cultures ne s'imposait pas comme aujourd'hui. Maintenant, elle fait partie intégrante de mon travail. L'un de mes devoirs les plus importants, avec mon mari, est de faire connaître ce que j'aime appeler « l'autre Moyen-Orient ». Pour qu'on ne retienne pas uniquement de cette région, les images négatives qui, trop souvent, passent sur les écrans de télévision. On devrait voir dans la Jordanie une terre dont la culture est riche, le potentiel réel et dont la population aime la paix. Voilà le monde arabe et islamique que je connais et que je chéris.


    Je ne pense jamais à mon travail comme un devoir en soi. Je me sens bénie car ma position me permet de rencontrer beaucoup de gens, d'écouter leurs aspirations, de comprendre ce dont ils ont besoin... et de tenter de changer un peu leur vie.


    Qu'est-ce qui vous inquiète le plus et quel est votre principal sujet d'espoir ?


    Ce qui me préoccupe le plus ? Le conflit qui se poursuit entre les Palestiniens et les Israéliens. Pour les enfants, c'est écrasant. Ce conflit leur vole leur enfance, il étouffe leurs rêves. Nous devons mettre un terme à ce cauchemar. L'heure est venue d'un nouvel engagement, de lever le siège. La tuerie de civils doit prendre fin, des deux côtés. Et les leaders, des deux côtés, soutenus par la communauté internationale doivent engager un dialogue honnête, la seule voie viable vers la paix.


    Mon principal sujet d'espoir ? Comme vous le savez sans doute, les jeunes représentent les deux tiers du monde arabe et quand je voyage en Jordanie ou dans la région, quand je rencontre des jeunes de tous horizons, je ne cesse de m'émerveiller de leur énergie, de leur ambition, de leur optimisme. On leur doit tellement d'initiatives innovantes, qui attestent de leur esprit entrepreneurial... Du lancement de radios communautaires au sein des universités à celui d'ateliers de bijoux en passant par la création de sociétés de relations publiques ou celle de médias sérieux, même s'ils sont parfois provocateurs. Je suis très fière de leur volontarisme et de l'existence de nombre d'associations qui prouvent que nos jeunes prennent en main leur avenir individuellement mais aussi l'avenir de la collectivité.


    PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOISE CROUÏGNEAU

    Avril 2008

     

    http://91.121.41.10/wiki/index.php/LA_REINE_RANIA_DE_JORDANIE_:_Il_faut_construire_des_ponts_de_fraternit%C3%A9_entre_les_cultures

     


    votre commentaire
  •  
     
    Mardi 11 janvier 2011

    Au lendemain de l'attentat anti-Chrétiens d'Alexandrie, Chrétiens et Musulmans d'Égypte demeurent unis face au sionisme…Au lendemain de l'attentat anti-Chrétiens d'Alexandrie, Chrétiens et Musulmans d'Égypte demeurent unis face au sionisme…

    Derrière les attentats anti-Chrétiens : La programmation d’un « choc des civilisations » !


    Dans son communiqué de lundi, intitulé « Mystérieux attentat anti-Chrétiens en Egypte, la veille du nouvel an… », le Parti Anti Sioniste a condamné les attentats anti-Chrétiens qui ensanglantent depuis quelques temps divers pays musulmans. L'objectif de ces attentats est clair : opposer chaque jour davantage les communautés chrétiennes et musulmanes, déstabiliser un peu plus les pays où ces attentats ont lieu, et surtout frapper l’opinion publique européenne. Nous avons montré que derrière ces mystérieux attentats, se trouvent en réalité le sionisme et les services secrets de son entité en Palestine. Même le président égyptien, Mohammed Hosni Moubarak, dont l’alignement sur Israël est évident, a parlé de « mains étrangères » à propos de ces crimes. Sa position officielle et sa fragilité politique l’empêchent sans doute d’être plus clair, mais tout le monde aura compris qui sont ces « mains étrangères ». Cet avis est d'ailleurs largement partagé par l’immense majorité de l’opinion publique musulmane, et toutes ses plus hautes autorités – politiques et religieuses – ont non seulement condamné ces attentats mais également désigné leur instigateur : Israël et le sionisme.

    Pour notre part, nous avons depuis longtemps mis en garde. Nous avons dit et répété que la théorie criminelle du « choc des civilisations » n’était pas un simple point de vue académique, mais un projet qui sera mis en application. Son but est de déclencher une guerre entre Musulmans et Chrétiens, dont Israël veut tirer tous les profits. La machine est depuis longtemps en marche, et il est à craindre que ces attentats soient suivis d’autres provocations plus meurtrières. C’est l’Europe – et sa population musulmane – qui en sont la cible principale. On veut criminaliser l’Islam, et par là même les populations venues du Maghreb et d’Afrique. Ces populations ne veulent pas abdiquer leur foi ni adopter une spiritualité « light », facilement soluble dans le sionisme !  C’est malheureusement ce qu’ont fait certains Chrétiens qui ont remplacé Rome par Tel Aviv… C’est le cas aussi d’autres Français : laïques ou athées quand il s’agit du Christianisme et de l’Islam, mais bons croyants quand il leur faut obéir aux dogmes du sionisme et de son officine, le CRIF (Conseil Représentatif d’Israël en France).

    Des Chrétiens arabes ont trouvé et vont continuer à trouver refuge en France. Nous comprenons qu’ils aspirent à la tranquillité, et cherchent à fuir leurs pays en ce moment. Mais nous savons aussi que leur détresse va être utilisée par ceux-là mêmes qui en sont la cause. Déjà, des organisations sionistes telles le CRIF et la LICRA (Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme), sans oublier leurs milices en territoire français comme la LDJ (Ligue de Défense « Juive »), se découvrent un « amour » soudain pour ces Chrétiens et manifestent bruyamment leur « compassion » et leur « solidarité ». Que ces Chrétiens ne se trompent pas d’ennemis !  Qu’ils pensent à leurs frères de Palestine qui subissent, depuis plus de 60 ans, l’oppression sioniste. Et surtout, qu’ils ne tombent pas dans le piège de l’islamophobie qui leur est tendu, faisant ainsi le jeu des pires ennemis à la fois des Chrétiens et des Musulmans : les sionistes.

    En France, une campagne islamophobe utilise déjà la cause des Chrétiens arabes pour nous conduire au « choc des civilisations » dans l’hexagone. Des intellectuels, ceux-là mêmes qui n’ont jamais voulu voir les massacres d’Arabes chrétiens et musulmans en Palestine, ni en Irak ou en Afghanistan, se mobilisent aujourd'hui pour inciter à la haine entre les communautés. Et d’autres idées, plus perverses car plus subtiles, vont bientôt apparaître. Certains commencent déjà à se demander si les Musulmans sont compatibles ou non avec l’Europe, étant donné que les Chrétiens – au vu des récents attentats – ne le seraient pas avec les pays musulmans… Ainsi, la boucle serait bouclée, et les esprits conditionnés pour les pires affrontements. On demanderait alors aux Musulmans français de « s’assimiler » davantage, c’est-à-dire de devenir solubles dans le sionisme ambiant et le pouvoir.

    Nous condamnons à nouveau les attentats anti-Chrétiens de ces derniers jours, et dénonçons les vrais coupables : les services israéliens. Nous demandons à tous les Français soucieux de la paix civile et de la justice, de ne pas tomber dans le piège tendu par le sionisme.

    Ce n’est pas l’Islam qui règne en maître dans les allées du pouvoir et dans les médias en France, mais bel et bien le CRIF !  A bon entendeur…

     

    Yahia Gouasmi
    Président du Parti Anti Sioniste

     

     

    http://www.partiantisioniste.com/communications/derriere-les-attentats-anti-chretiens-la-programmation-d-un-choc-des-civilisations-0572.html


    votre commentaire
  •  
     
    Lundi 3 janvier 2011

    Les Musulmans n'ont rien à voir

    avec l'image donnée par les Médias

    - témoignage

    Le racisme des Médias est dangereux,

    par eva R-sistons

     

     

    Introduction d'eva R-sistons:
    Le racisme des médias est dangereux
    L'islamophobie, ça suffit !
    .
    J'ai lu le Coran, livre poétique, livre de paix, livre de tolérance. Rien à voir avec les caricatures qui sont données actuellement, en toute mauvaise foi. Lisez vous-mêmes ! Et le Coran reconnaît les 2 autres religions monothéistes, lui: juive et chrétienne.
    Il ne faut pas confondre Musulmans et Islamistes radicaux, CHAQUE religion a ses extrémistes et ses fanatiques.
    Les Chrétiens d'Orient ont toujours été bien traités par les Musulmans (Iran, Irak, Palestine, Liban...), s'ils ne le sont plus, c'est parce que les Occidentaux sèment partout divisions et haine dès qu'ils posent le pied en terre d'islam, pour des raisons impériales, divisant pour régner, et ensuite fasant main-basse sur le pays avec marionnette à l'appui quand le pays n'est pas bombardé ! Et les attentats sont probablement sous faux drapeau (CIA et MOSSAD, pour inciter les chrétiens à haïr les Musulmans et leur faire accepter l'abominable choc de civilisations qui conduira l'humanité à l'enfer nucléaire).
    Les médias sont abjects: Ils jouent avec le feu, en incitant à la haine contre les Arabes et contre les Musulmans, à tous propos, en faisant preuve de mauvaise foi, en tordant les événements, en les falsifiant, en les grossissant.. A ce jeu ignoble, FR2 est passé maître (sur France24, par exemple, c'est plus insidieux, sournois, discret, mais très réel aussi)! Chaque jour ou presque, tout est bon pour fustiger, stigmatiser, inciter à la haine, au racisme, au choc de civilisations. Les médias deviennent des ferments de haine au lieu d'informer honnêtement ! Quand les associations anti-racistes se saisiront-elles de la question ? Ou seul le racisme  anti-Juif est-il stigmatisé ? Le climat actuel est irrespirable, il préfigure de nouvelles nuits de Cristal, cette fois contre les frères sémites des juifs, arabes, et contre les Musulmans. Ca suffit les interventions partisanes des BHL et autres faux intellectuels ! Ils devraient défendre la vérité, la paix, la justice, au lieu de militer outrageusement pour LEUR clocher ! 
    Quant à nous, ne faisons pas le jeu des diviseurs pour mieux régner contre nous, ne nous trompons pas d'adversaires: ils sont en Haut, au sommet de la pyramide, pas à côté de nous, hier Juifs aujourd'hui Musulmans ou Arabes.
    A l'heure des armes de destruction massive de l'Occident, tout cela va très mal finir si on ne stoppe pas rapidement la machine infernale du racisme, de la haine, des conflits, des guerres...
    eva R-sistons à l'intolérable.
    .
    TAGS :Racisme, antisémitisme, juif, musulman, chrétien, chrétiens d'orient, Iran, Liban, Palestine, Irak, USA, Israël, choc civilisations, médias, guerres, FR2, France24, nuits de Cristal, BHL, sémites, intellectuels, Marie Drucker.
    .
     
    Siné, sur le blog de Laplote le caricaturiste
    http://laplote.over-blog.fr/
    ..
    .
    Voici les commentaires trouvés sur Alterinfo.net,
    témoignage :
     
    9.Posté par Pasdaran le 03/01/2011



    N'est-il pas édifiant que partout où les régimes musulmans sont sous contrôle USraélien, les églises et les mosquées explosent, les civils (chrétiens et musulmans) sont massacrés tandis que les pays qui échappe à la botte de l'Empire criminel comme l'Iran, la Syrie, dans une moindre mesure le Liban, et hier l'Irak comme le souligne à juste titre Eva, sont les pays qui ne font jamais l'objet du "terrorisme aveugle" d'inspiration "islamiste".

    Au contraire, les pays musulmans qui résistent à l'axe atlanto-sioniste sont un havre de paix pour les minorités religieuses, notamment pour les disciples du Très Vénérable Christ fils de Marie, que la paix soit sur eux. Dans mon entourage, partout, en tant que musulman, je ne connais pas un seul musulman de notre communauté qui ne soit pas indigné et révolté par le massacre programmé de nos frères chrétiens en Orient.

    C'est toujours la très nébuleuse Al-Qaida qui est derrière le massacre des fidèles en terre d'Islam, comme récemment cet odieux attentats contre une église qui a endeuillée les coptes d'Egypte. La télévision -- pour calmer les esprits et désamorcer les tensions inter communautaires, je suppose -- ouvre le journal par le "massacre des chrétiens par des musulmans fanatiques"! Tel est le raccourci que Marie Drucker a fait à 20 heures sur France télévision. Si on voudrait créer une guerre civile, on ne s'en prendrait pas autrement!

    A travers les attentats contre les chrétiens en Egypte et en Irak, c'est le monde musulman dans sa totalité que l'on désigne à la vindicte populaire comme des barbares sanguinaires qu'il faut haïr puisque ces derniers sont les ennemis de la chrétienté et de l'Occident. Le "monde libre" représentés par les Etats- Unis et Israel ont raison de traiter les musulmans avec mépris, d'occuper leurs terres et de piller leurs richesses. Telle est le message que les médias dominants essaye de faire passer.

    Maintenant, j'ai une question qui me taraude : les musulmans fanatiques ou les islamistes s'en prennent aux minorités religieuses puisque l'Islam -- selon les propos du propagandiste communautaire BHL -- serait intrinsèquement violent, comment se fait-il que les juifs et leur Synagogue ne soient jamais inquiété? Pourtant les musulmans savent qu'une grande partie des juifs en terre d'Islam soutiennent l'entité sioniste et que parallèlement ceux qui sont religieusement, culturellement et politiquement les plus proche d'eux sont les chrétiens! Or ce sont toujours ces derniers qui sont l'objet du "terrorisme islamiste"!

    A méditer!

    .

    10.Posté par Pasdaran le 03/01/2011

    Malgré la colère que j’éprouve à l’endroit de ceux qui planifient et organisent l'islamophobie planétaire en semant la graine de la haine et de la division dans le cœur des hommes à des fins politiques ( servir Israel), malgré le profond mépris que j’ai contre la race des corrupteurs et des semeurs de trouble dans le monde jamais je ne souscrirai à un appel à la ratonnade généralisée et à la guerre civile, ni en Occident ni en Orient.

    “Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste” Coran, Sourate 5 la Table Servie verset 8

    Croyez-moi, si le musulman devait laisser sa colère légitime l’emporter sur sa raison il n’ y aurait plus un seul juif dans le monde islamique!

    Un travail de réveil des consciences auprès des masses européennes lobotomisées par l'élite s’impose. Il est urgent de lui faire connaitre l’idéologie mondialiste sioniste qui se cache derrière son malheur. La violence doit être dirigée contre les véritables détenteurs du pouvoir par une révolution populaire et nationaliste qui remplacera le régime parlementaire et laïque pourri — trop favorable aux sionistes — par un Etat souverain fort et respecté fondé sur les valeurs religieuses ancestrales. 

     

     

    http://www.alterinfo.net/Attentats-contre-les-chretiens-en-Irak-ou-Cote-d-Ivoire-tout-n-est-que-mensonges_a53290.html?com#last_comment

     

     

    .


    votre commentaire